Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les petits internats : Manombo, Manambotra

Un internat semaine pour faciliter la vie et la scolarisation des enfants

Ceux qui ont pu se rendre compte de la distance à parcourir entre Fiherenamasay 12 km ou Fitsipika 3 km et Ma-nombo ou entre Bekaraoka 35km ou Vohilava 28km et Manambotra pour venir à l’école comprendront la nécessité d’avoir auprès de nos petites écoles primaires un internat semaine pour faciliter la vie et la scolarisation des enfants.

 

C’est le cas de la petite Elsia à Manombo raconté par Sr Zoé.

Elsia n'a plus de parents. Elle aidait sa grand-mère pour préparer le repas et chercher de l'eau. Il y a quelques années les Soeurs en tournée de brousse avec les Pères, l’ont remarquée en raison de sa maigreur et elle est restée une année au Centre de récupération nutritionnelle à Tuléar. Pour les vacances, elle rentrait chez sa grand-mère.

 

De retour au village, Elsia 10 ans, avait alors plus de 10km à faire pour venir à l’école chez les Soeurs et il aurait fallu quelqu'un pour l'accompagner car elle devait traverser une forêt de buissons et une grande rivière.

Elle est donc restée interne la semaine à l’école.

Au mois de janvier 2013 sa grand-mère est décédée.

 

La maison est construite avec des feuilles de canne à sucre séchées. Elsia ne pourra pas vivre là. Qui pourra l’accueillir pendant les vacances ?  Une dame proche de la famille  a accepté de l'accueillir, mais ce n'est pas facile pour l’enfant de s'adapter à cette situation.

 

Pour les enfants de brousse éloignés des écoles, nous avons donc mis à disposition une salle pour eux et aussi pour quelques jeunes qui viennent étudier au CEG public de Manombo.

 

Le même souci est maintenant partagé à Manambotra dans la région de Farafangana . Cela fait partie de nos nouveaux projets :

"Un internat pour Manambotra". Une dizaine d'enfants y  sont déjà.

Article publié par Soeurs de Ste Thérèse d'Avesnes • Publié Vendredi 13 décembre 2013 • 1732 visites

Haut de page